Bien-être en entreprise : comment le définir et quels sont les acteurs actifs ?

Avec une charge de travail importante, la pression managériale ainsi que des relations hiérarchiques tendues, il peut être compliqué d’être épanoui au travail. Chaque entreprise doit donc travailler sa marque employeur pour que ses collaborateurs puissent exercer leur activité dans de bonnes conditions. Qu’est-ce que le bien-être en entreprise ? Quels leviers faut-il actionner pour favoriser une meilleure qualité de vie au travail ? Cet article vous explique tout.

Ce qu’on entend par bien-être au travail

Plusieurs éléments peuvent englober le terme de bien-être en entreprise. Différents acteurs vont intervenir pour mettre en place des actions avec pour but l’épanouissement professionnel des employés dans l’entreprise. Faisons un point sur la notion de bien-être au travail ainsi que sur les entités de l’entreprise dédiées à celui-ci.

L’Organisation Mondiale de la Santé définit le bien-être au travail comme « un état d’esprit caractérisé par une harmonie satisfaisante entre d’un côté les aptitudes, les besoins et les aspirations du travailleur et de l’autre les contraintes et les possibilités du milieu de travail ».

Il s’agit d’un épanouissement professionnel qui repose sur la diminution du stress et de la fatigue au travail ainsi que sur l’amélioration de la productivité et de la motivation. Un employé heureux au travail aura un état d’esprit positif et s’intégrera parfaitement à l’ensemble des collaborateurs.

On peut donc définir le bien-être au travail comme :

  1. Physique et mental.
  2. Individuel et collectif.
  3. Un sentiment d’épanouissement au sein de son poste, de son équipe et de son entreprise.

Obligation légale pour la santé au travail

Il faut savoir que le bien-être au travail est une obligation légale réglementée par le Code du travail. L’article L4121-1 du Code du travail mentionne que “l’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.”

Actions nécessaires au sein de l’entreprise pour favoriser l’harmonie

Le manager a donc l’obligation de mettre en place différentes actions au sein de l’entreprise :

  • des actions de prévention afin de sensibiliser aux risques professionnels ;
  • des actions d’information et des formations ;
  • effectuer une veille pour s’informer des nouvelles méthodes d’accompagnement au bien-être en entreprise ;
  • être à l’écoute des évolutions des besoins des employés.

Les acteurs principaux visant l’amélioration du bien-être au travail

Différents acteurs interviendront pour mettre en place une stratégie d’entreprise visant à améliorer le bien-être des employés :

La Direction Générale

Elle veille en permanence à la cohérence entre la stratégie de l’entreprise, les intérêts des actionnaires et ceux des employés. Elle va fixer un cap, mettre en place des objectifs et donner la possibilité aux salariés de les atteindre.

La Direction des Ressources Humaines (DRH)

La DRH donne des orientations stratégiques, analyse les points sensibles constitués de données qualitatives (entretiens individuels) et quantitatives (ex : arrêts de travail) pour améliorer le bien-être au travail.

Les responsables RH

Rattachés à la DRH, ils accompagnent les salariés sur le terrain dans leur évolution professionnelle par le biais de la mobilité interne.

Les Talents Acquisition Managers

Ces chargés de recrutement ont pour mission de repérer les nouveaux talents pour les intégrer à l’équipe existante. Ils sont là pour identifier les failles éventuelles dans le processus de recrutement.

Les responsables de la communication interne

Ils sont l‘interface entre la Direction Générale et les équipes et véhiculent les valeurs de l’entreprise.

La Direction RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale)

Elle mobilise les collaborateurs autour de projets sociaux ou environnementaux.

La Direction de l’Innovation

Elle met en place des partenariats pour pouvoir bénéficier de solutions technologiques innovantes qui améliorent la qualité de vie au travail.

La Direction Santé et Sécurité au travail

Celle-ci assure que les besoins des employés soient pris en compte et leur apporte des conditions de travail sécurisées.

L’Office Manager

Son rôle est de proposer aux salariés un environnement de travail agréable. Cela passe par le choix du mobilier ou par la gestion des espaces de travail.

Le Comité Social et Économique

Le CSE a un rôle majeur dans le bien-être du personnel. En effet, il permet de collecter les besoins des salariés.

Les salariés

Enfin, les salariés ont un rôle important dans leur propre bien-être au travail. Ils doivent alerter leur employeur en cas de dysfonctionnements pouvant nuire à leur qualité de vie au travail.

Qu’est-ce que la marque employeur et comment contribue-t-elle au bien-être des employés ?

La marque employeur est définie comme l’image et la réputation d’une entreprise. Elle est considérée comme bonne si les employés sont heureux d’y travailler et si les candidats potentiels rêvent d’intégrer cette entreprise.

La marque employeur : une image forte pour attirer et garder ses meilleurs talents

La marque employeur est un véritable levier pour attirer les meilleurs talents et fidéliser les collaborateurs déjà en place. Elle vise à promouvoir et à soigner l’image de l’entreprise. Il s’agit d’un concept créé aux États-Unis dans les années 90. Elle correspond à l’ADN de l’entreprise et son reflet en interne et en externe.

Elle est composée de 3 éléments :

  1. Les bases fondatrices : culture, valeurs, histoire, équipe dirigeante, sens, culture, valeurs, stratégie et ambition.
  2. L‘expérience collaborateur : tout le ressenti et vécu d’un collaborateur, de l’intégration jusqu’à son départ de l’entreprise.
  3. L‘expérience candidat : cela correspond à ce que le candidat va percevoir de l’entreprise, de la communication RH jusqu’à la signature du contrat.

Ses avantages et sa contribution à l’harmonie au travail

Ce concept consiste à trouver une stratégie d’entreprise visant à améliorer le bien-être des équipes afin d’atteindre ses objectifs :

  • diminuer le nombre d’arrêts-maladies des employés ;
  • doubler leur productivité ;
  • fidéliser les salariés dans l’entreprise ;
  • attirer de nouveaux talents à haut potentiel.

Cela peut se traduire par la mise en place d’avantages sociaux pour le personnel ou des pauses-café efficaces pour se détendre.

Du côté des collaborateurs, une marque employeur forte va engendrer de nombreux avantages :

  1. Donner du sens au travail : les salariés sont en quête de trouver un but sociétal ou environnemental à leurs actions.
  2. Profiter d’une ambiance de travail agréable pour motiver le personnel : une bonne synergie entre les collaborateurs ainsi qu’avec la direction va impacter la productivité des salariés.
  3. Un employeur qui reconnaît les compétences de ses employés aura tendance à les fidéliser.
  4. Un épanouissement au travail préserve la santé physique et mentale des collaborateurs.

Ainsi, il devient impératif de cultiver activement votre image d’employeur et de garantir un environnement professionnel épanouissant pour vos collaborateurs. Pour y parvenir, envisagez l’externalisation de votre CSE en explorant notre approche idéale pour des collaborateurs heureux.